Réalité virtuelle : vous plongeriez bien au cœur de l’œuvre ?

Jeux vidéo, installations, films … la réalité virtuelle envahie toutes les disciplines artistiques. Du 5 au 8 octobre,  à la Gaîté Lyrique, le festival « I Love Transmedia » la mettait à l’honneur. 

Dans le sous-sol obscur de la Gaité Lyrique, des spectateurs assis sur des chaises rotatives, casques de réalité virtuelle sur les oreilles et les yeux, tournent à 360°. Certains sont debout et font des mouvements dans le vide joystick à la main. Bienvenue à  l’exposition Le 7e degré de liberté, une plongée dans la réalité virtuelle  (VR) à travers onze projets.

La salle est silencieuse, seuls quelques participants réagissent aux expériences subjectives : « C’est assez étrange d’être immergé véritablement dans l’histoire. Les personnages nous font face mais nous pouvons aussi regarder derrière nous  » réagit Pierre, 28 ans après avoir assisté à Broken Night.

Quand la réalité virtuelle fait œuvre picturale

La réalité virtuelle est le résultat d’un cheminement artistique et technologique. Le numérique d’abord, a permis aux artistes de renouveler  l’interactivité avec  leurs oeuvres. Aujourd’hui, ils sont de plus en plus nombreux à s’emparent des possibilités nouvelles données par la VR. Dear Angelica développé par Oculus Story Studio permet  ainsi une plongée dans les rêves fantaisistes de Jessica, une jeune orpheline. A l’aide d’un casque, le spectateur découvre un univers onirique, entre peinture et image animée. « C’est magnifique ! Très touchant et intime. On se croirait dans une peinture dans laquelle tout autour de nous se développe l’histoire » réagit Marianne, 45 ans.  

Une technologie souvent associée au jeu vidéo

Certains contenus comme le jeu star de la réalité virtuelle, Job Simulator vont encore plus loin.  Les participants doivent travailler comme vendeur, garagiste ou cuisinier dans un monde futuriste dominé par des robots. Pour Pierre 28 ans,  la réalité virtuelle colle parfaitement à l’univers ludique.   « J’ai toujours voulu pouvoir être véritablement immergé et avoir l’impression  d’être le principal acteur ! » 

L’intérêt des acteurs du jeu vidéo n’est pas récent. Dès les années 1990, les géants du secteur s’y sont essayé. Mais les tentatives se sont avérées trop coûteuses au regard des débouchés commerciaux.   Aujourd’hui, les progrès technologiques la rendent plus accessible. Ainsi  Sony  a développé « La Playstation VR » et son propre casque de réalité virtuelle.

La VR ouvre le champ des possibles pour le cinéma

Les avancées technologiques permettent aussi de fournir des expériences de plus en plus intenses. A la grande joie des artistes, qui y voit un nouveau champs de créativité.  Jérôme Blanquet, réalisateur de Altération, un court métrage de science-fiction développé par le studio OKIO en co-production avec ARTE France,  a tourné à 360 degrés. « Le rendu visuel fonctionne très bien, on a l’impression que les acteurs sont à nos côtés. J’ai même sursauté lorsque l’un des personnages était à côté de moi », s’enthousiasme  Sandro, 23 ans.

Ce réalisme nécessite une longue et minutieuse préparation.  « Le premier obstacle consiste à trouver comment placer le spectateur au centre de la narration, explique Antoine Cayron, producteur chez Okio. Le choix de la caméra est important. Altération est le premier film, tourné entièrement avec trois caméras à 120 degrés ajustées ensemble.”

La french touch ? Le récit plus que les effets spéciaux 

Le film a été chaleureusement accueilli lors du Tribeca Film Festival 2017 et du Paris Virtual Film Festival 2017.  Les spécialistes ont apprécié, ce qui fait la spécificité européenne et française. « Nous sommes plus dans la proposition de narration plutôt que dans le spectaculaire comme aux Etats-Unis ou en Asie »,  explique Antoine Cayron. « En Europe, la demande est de plus en plus forte, les salles de réalité virtuelle se multiplient, poursuit le producteur. Désormais il y en a autant qu’au Canada et aux USA ». En décembre 2016,  à Paris, le cinéma MK2 Bibliothèque, situé dans le 13e arrondissement  a ouvert un espace de divertissement entièrement dédié à la réalité virtuelle. L’immersion ne fait que commencer.

 

Alexandre Desgué

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s